L’Union Africaine va enfin sanctionner la Mauritanie pour esclavagisme d’Etat

En Mauritanie, l’esclavage qui se pratique depuis l’Antiquité n’a jamais cessé, bien que symboliquement aboli en 1981 et criminalisé en 2007.

L’Union Africaine (UA) a toujours toléré que l’’un de ses pays membre asservisse la population Noire, mais il semblerait que l’institution ait décidé de sortir de son mutisme qui constituait une véritable honte pour le continent.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz qui enferme régulièrement les militants anti-esclavagistes va devoir se confronter à l’UA, qui a décidé de réagir après les contestations grandissantes dans le pays. L’UA n’a cependant pas précisé les sanctions qui seront exercées.

Il y aurait actuellement 700 000 esclaves en Mauritanie, soit 20% de la population du pays. Les esclaves sont de l’ethnie Haratine, dont le lot quotidien est privation de libertés dès la naissance, maltraitances, trafics et viols.

Vite l’UA, ça urge.

Commentaires Facebook

2 Commentaires

  1. c è da dire che il genovese come dialetto è una realta particolare,qua da noi pochissimi ragazzi conoscono questa &qoiq;lungua&tuot;..a dipsetto di altre regioni o città dove i giovani sono benissimo in grado di parlare dialetto.per esperienza personale posso dirti che al sud italia quasi tutti sanno parlare in dialetto,o anche in zone dell emilia o nord italia..A genova solo in alcune zone è rimasto un po l uso del dialetto,e se c fai caso sono zone più esterne alla città.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*