40% des supporters d’Ali Bongo sur Facebook sont des faux profils

L’intensive campagne présidentielle Gabonaise à l’issue de laquelle Ali Bongo a remporté l’élection s’est déroulée sur plusieurs terrains : radio, télévision, rue et aussi internet.

Alors qu’internet prend de plus en plus de place lors des élections, notamment avec l’ascension des réseaux sociaux, le président tout juste réélu a su investir sur les bonnes plateformes.

En effet, les « Émergents » qui ont intensivement défendus Ali Bongo sur les réseaux sociaux n’avaient en fait pas grand-chose à voir avec le Gabon. Bon nombre d’entre eux n’étant pas Gabonais n’ont évidemment pas voté et leurs adresses IP (permettant de localiser un ordinateur) n’étaient pas au enregistrées au Gabon. En fait, de nombreux supporters d’Ali Bongo sur Facebook ne sont même pas localisés au Afrique mais en Inde. Un des responsables de la campagne d’Ali Bongo aurait déclaré sous anonymat avoir eu recours à des sociétés sous-traitant des « likes » et des commentaires positifs à l’égard d’Ali Bongo, tout en critiquant Jean Ping.  Il a également communiqué le chiffre étonnant de 40% de faux profils ou spammeurs suivant la page Facebook d’Ali Bongo, et défendant sa politique sur le réseau social.

Il semblerait que tous les moyens soient bons en politique, quoi qu’il en soit, c’est Ali Bongo qui a été élu pour un nouveau mandat.

Commentaires Facebook